Actualités, unes étudiantes et veilles

Journée d’étude sur les infirmières psychiatriques dans la francophonie et lancement du dernier numéro de la revue Santé mentale au Québec consacré à l’archive psychiatrique

19 Avril 2017

Dans le cadre du 85e congrès de l’ACFAS
Lundi 8 mai, Université McGill, Montréal, Salle OM (Otto Mass) 10 

Cette journée d’étude sur les infirmières psychiatriques dans la francophonie se propose d’étudier l’évolution du rôle de l’infirmier et de l’infirmière dans la prise en charge de la santé mentale. À ce titre, il entend se pencher tant sur l’expérience du personnel infirmier en milieu psychiatrique que sur sa rencontre avec la maladie dans d’autres contextes de soin. Il vise tout particulièrement à mettre en lumière les conditions de naissance et de transformation, dans l’espace francophone, des soins infirmiers psychiatriques en tant que spécialité à part entière.

Invitation au Colloque Vices et criminalité dans l’histoire du Québec et du Canada

12 Avril 2017

Le Centre d'histoire des régulations sociales vous invite au Colloque Vices et criminalité dans l’histoire du Québec et du Canada qui aura lieu le jeudi 4 mai 2017 et le vendredi 5 mai 2017 à l’UQAM au local W-1011 (Bibliothèque des sciences de l’éducation).

L’histoire du vice au Québec et au Canada a fait l’objet de nombreuses études au cours des dernières années. Ce colloque est donc l’occasion de faire le bilan de la recherche récente et en cours sur cette thématique importante. Le vice est compris ici comme des comportements répétés qui transgressent les normes morales largement consensuelles qui structurent la vie en société, tels que peuvent l’être, dans un contexte donné, la vente et la consommation de drogue ou d’alcool, la prostitution, les pratiques sexuelles, les jeux de hasard et d’argent, etc. Le vice est donc un construit social à replacer dans des contextes historiques précis, où les rapports de pouvoir, de genre, de classe et de race occupent évidemment une place prépondérante.

Affiche de l’événement.

Les Prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant remis à deux membres étudiants du CHRS

11 Avril 2017

Le 6 avril dernier, à l'occasion du Salon international du livre de Québec, l'Assemblée`nationale présentaient les Lauréats de la 15e édition des Prix du livre poiitique pour 2017.   Les Prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant, qui récompensent les auteur-e-s du meilleur mémoire de maîtrise et de la meilleure thèse de doctorat déposés au cours de l'année précédente, ont été remis à deux membres étudiants du CHRS.

Camille Robert et Jaouad Laaroussi publient un article dans Le Devoir

11 Avril 2017

Le 6 avril dernier, Le Devoir publiait un article signé par Camille Robert et Jaouad Laaroussi, candidate et candidat au doctorat en histoire à l'UQAM et membres de l'équipe étudiante du CHRS.  L'article «Débat sur la censure : l'université n'est pas une tour d'ivoire» est disponible ici

Assistant(s): 
Robert, Camille

Soirée bénéfice du 25e anniversaire du Bulletin d’histoire politique

05 Avril 2017

Le Bulletin d’histoire politique  fête son 25e anniversaire. Pour souligner l’événement, une soirée bénéfice aura lieu le jeudi 20 avril 2017, de 17 h 30 à 20 h 30, dans le Foyer de la salle Marie-Gérin-Lajoie de l’UQÀM. En plus du lancement du dernier numéro (25.3), une table ronde y est organisée avec Josée Legault et Antoine Robitaille sur « les changements dans la politique canadienne et québécoise depuis 1992 ».

Le prix d’entrée est de 50$. Vous pouvez réserver votre place en ligne, puisque les places sont limitées.

Réserver en ligne

Deux membres étudiants du CHRS sont finalistes pour la 15e édition des Prix du livre politique

30 Mars 2017

La liste des finalistes des Prix du livre politique de l'Assemblée nationale du Québec a été dévoilée cette semaine. Deux membres étudiants du CHRS, Julien Mauduit et Camille Robert, y figurent comme finalistes pour le Prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant, qui récompense les auteurs d'un mémoire un d'une thèse portant sur la vie politique au Québec. 

Conférence de Didier Nourrisson : " La santé publique, un moyen historique de réguler les sociétés"

21 Mars 2017

Didier NourrissonLe Centre d'histoire des régulations sociales vous invite à une séance exception du séminaire interdisciplinaire « La santé en débat. Rencontres autour des recherches francophones en sciences humaines et sociales sur la santé », organisé par Pierre-Marie David (Université Paris Diderot), Gabriel Girard (IRSPUM) et Alexandre Klein (Université Laval) dans le cadre des activités du réseau Québec Sciences Sociales et Santé (Q3S). Pour cette conférence, le Q3S s’associe au réseau de recherches Historiens de la santé et au Centre d’histoire des régulations sociales (UQAM) pour accueillir :

Didier NOURRISSON
(Historien, Université Claude Bernard Lyon 1) Pour une conférence intitulée

La santé publique, un moyen historique de réguler les sociétés

Elle se déroulera exceptionnellement le Lundi 3 avril 2017 à 17h, à l’Université du Québec à Montréal, salle A-1715.

Camille Robert devient chroniqueuse à la radio CIBL

07 Mars 2017
À partir du 2 février dernier, Camille Robert, membre étudiante du CHRS, est devenue chroniqueuse pour l'émission Le Retour à CIBL (101.5 FM). Une semaine sur deux, le jeudi à 17h30, elle présentera des chroniques portant sur l'actualité féministe et l'histoire des femmes. 

Trois étudiantes du CHRS ouvriront le Colloque Jean-Marie Fecteau

28 Février 2017

Le colloque des cycles supérieurs en histoire de l'UQAM, qui se tiendra du 1er au 3 mars, s'ouvrira avec la séance « Régulations sociales au Québec du XXe siècle », présidée par Martin Petitclerc. Trois étudiantes du CHRS y partageront les résultats de leurs recherches. Caroline Robert livrera d'abord une communication sur la régulation de l'alcool au tournant du XXe siècle. Ensuite, Noémie Charest-Bourdon retracera les débuts de l'assistance publique entre 1915 et 1930. Enfin, Amélie Grenier présentera un exposé sur la mise en place d'un système de répression du trafic et du commerce de drogues non-médicales entre 1920 et 1929. 

Plus d'informations sur la programmation sont disponibles sur la page Facebook du colloque.

Louise Bienvenue, Peter Gossage et Martin Robert signent des articles dans le dernier numéro d'Histoire sociale

08 Février 2017

Dans l'édition de novembre 2016 d'Histoire sociale, trois membres du CHRS signent chacun un article. 

Dans La République des incinérés : Histoire croisée des mouvements crématistes de Paris, du nord de l’Italie et de Montréal au XIXe siècle, Martin Robert, candidat au doctorat, étudie l’engagement de libéraux radicaux en faveur de la crémation des cadavres dans le Québec du XIXe siècle. Il situe l’histoire de cet engagement dans le contexte du développement transnational des mouvements crématistes américains et européens.

David Niget discute des "Mauvaises filles" dans l'édition du Devoir du samedi 14 janvier

23 Janvier 2017

Le 12 janvier dernier, David Niget, chercheur affilié au CHRS, a livré une conférence à l’UQAM sur son dernier ouvrage Mauvaises filles, incorrigibles et rebelles, co-signé avec Véronique Blanchard.

Le journaliste au Devoir Jean-François Nadeau, qui était présent, a publié un compte-rendu du livre ainsi que des différentes réflexions partagées par le chercheur lors de la conférence.

Séminaire de recherche du réseau Québec Sciences Sociale et Santé

23 Décembre 2016

La santé en débat

6 rencontres autour des recherches francophones en sciences humaines et sociales sur la santé

Ce séminaire multidisciplinaire et mensuel sur la santé est ouvert à tous ceux et celles qui ont envie d'en débattre.

La première séance à lieu le jeudi 26 janvier 2017 à IRSPUM, 7701 avenue Parc, Montréal, Salle 3192-2. Laurence Monnais (Histoire, Université de Montréal) : Médecine et santé : historiciser et «décoloniser» une relation (dis)tendue.

Conférence de David Niget

21 Décembre 2016

Mauvaises filles. Incorrigibles et rebelles.

Jeudi, 12 janvier 2017, 15h
UQAM, A-6290

Les mauvaises filles sont les invisibles de l’histoire. Pourtant, elles incarnent bel et bien des figures de la révolte, contre les normes sociales et les normes de genre. Traditionnellement perçues comme des victimes au XIXe siècle, « filles perdues » recluses dans les Bon-Pasteur pour y être préservées, les adolescentes, sous le regard de la justice des mineurs au XXe siècle se muent en « rebelles ».

Cory Verbauwhede publie un article sur l’histoire de l’État providence

19 Décembre 2016

Cory Verbauwhede, étudiant membre du CHRS et candidat au doctorat à l'UQAM, vient de publier son premier article avec comité de lecture anonyme dans la revue Zapruder World: An International Journal for the History of Social Conflict. Son article porte sur l’analyse de différents moments dans l’histoire de l’État providence.